Comprendre l'algorithme LinkedIn

Comment fonctionne l’algorithme LinkedIn 2023 ?

Algorithme LinkedIn 2022

LinkedIn est à la fois le réseau professionnel le plus puissant au monde et un média, il est le lieu idéal pour partager du contenu. Pour optimiser la visibilité des contenus que vous publiez vous avez tout intérêt à bien comprendre l’algorithme de LinkedIn.

Votre réseau social professionnel préféré a mis à jour son algorithme toute l’année 2022, pour offrir la meilleure expérience à ses utilisateurs, recruteurs et/ou annonceurs. Et c’est encore plus vrai avec toutes les récentes évolutions de la plateforme.

L’enjeu de cet article est donc de décrypter l’algorithme LinkedIn et de vous faire comprendre comment créer du contenu susceptible d’être mis en lumière par le réseau pro B2B. 

 

Sur LinkedIn nous sommes 25 millions de membres en France, seulement 5% des professionnels publient, 10% s’engagent (via des likes, commentaires, partages…) et 90% consomment du contenu sans interagir avec les posts.
Alors si vous publiez, mettez toutes les chances de votre côté !

A quoi me sert de connaître les rouages de l’algorithme LinkedIn 2023 ? 

Au moment où vous créez et publiez vos posts, avant qu’ils ne s’inscrivent dans le fil d’actualité de votre réseau, ce contenu va être analysé par l’algorithme de LinkedIn. 

Connaître le fonctionnement de l’algorithme LinkedIn va vous permettre d’adapter vos contenus aux filtrages, référencement et valorisation des posts par le réseau professionnel lui-même. Ainsi, LinkedIn maximise la portée de votre contenu publié pour gagner en visibilité auprès de votre audience et même au-delà.

C’est donc en vous comprenant l’algorithme LinkedIn que vous pourrez ensuite adopter ou changer vos pratiques de création, rédaction de contenu. Vos posts seront ainsi prêts à passer au crible de l’intelligence artificielle avec un maximum de chance de finir « à la une » du fil d’actualité LinkedIn ! 

Quelles sont les 4 Etapes de l’algorithme pour augmenter votre visibilité ? 

Nous avons collecté et synthétisé les 4 étapes de l’algorithme LinkedIn. Découvrez notre infographie et le détail des explications de ces 4 étapes.

Etape 1 : Le Filtrage Initial 🔀

Dès lors que vous publiez votre contenu, celui-ci est catégorisé parmi les trois branches suivantes :  

  • Spam 
  • Faible Qualité 
  • Haute Qualité (Contenu Clair) 

Afin de détourner le filtre « Spam », il vous suffit de : 

  • Ne mettez pas de lien externe directement dans votre publication, mettez-les, si ils sont nécessaires en1er commentaire.
  • Evitez absolument les titres aguicheurs
  • Soignez votre syntaxe/grammaire/orthographe 
  • Ne pas recourir aux hashtags comme « follow », « partagez » ou « commentez » : ils incitent vos abonnés à interagir avec votre contenu de manière non naturelle ce qui va à l’encontre de l’engagement intuitif des abonnés avec votre contenu 

Une publication jugée de « faible qualité » se reconnaît à son manque d’information, sa mauvaise rédaction, son titre « aguicheur » et l’impertinence de son contenu.  

A vous de retenir ces quelques éléments afin de faire passer un contenu de « faible qualité » à « haute qualité » :  

  • Soignez absolument votre accroche (les 2 à 3 premières lignes) elle doit donner envie d’en savoir plus … et de rester sur votre post
  • Utilisez entre 3 et 5 hashtags #, dans trois registres différents  :  l’un doit être global, plutôt large, le deuxième thématique et le dernier spécialisé (exemple : #expertcomptable, #croissance, #financementparticipatif), il est préférable de les mettre en bas de la publiaction.
  • Identifiez avec la mention @ des profils ou des pages mais seulement à bon escient (des personnes ou entreprises concernées) si ces personnes n’interagissent pas vous serez pénalisé.e
  • Aérez bien votre texte avec des sauts de lignes entre chaque phrase et éviter les longs pavés de textes, pas plus de 3 lignes.
  • Rendez votre message le plus accessible possible : phrases courtes et vocabulaire adapté
  • Spécialisez votre contenu et ne généralisez pas trop votre propos – mieux être clivant que trop généraliste
  • Posez des questions dans votre publication pour inciter à l’interaction  
  • Utilisez des mots-clés pertinents – ceux de votre cible, votre audience, vos lecteurs
  • La bonne durée entre deux publications est de 18 heures

Etape 2 : Le Filtrage Anti-Spam 🛑

Si votre publication a passé le filtrage initial, votre contenu doit maintenant passer par la seconde étape. Et contrairement à l’étape précédente, ce filtre ne dépend pas d’une analyse de LinkedIn. En effet, ce sont vos abonnés qui ont la possibilité de signaler votre contenu à LinkedIn comme étant inapproprié : comme un « Spam ». Si votre contenu concentre un nombre considérable de « signalement en tant que spam », il y a de grandes chances pour que LinkedIn classe votre publication parmi les contenus indésirables qui finissent masqués du fil d’actualité des utilisateurs LinkedIn. 

Etape 3 : Score du Contenu📶

La troisième étape que l’on appellera « Score de Contenu » évalue l’interaction entre vos abonnés et votre contenu. 

Une fois publié, votre contenu apparaît dans le fil d’actualité de vos abonnés. S’ils interagissent avec votre contenu, cela créé de l’engagement. Cela étant dit, toutes les interactions n’ont pas le même impact sur la visibilité du contenu.   

LinkedIn a donc établi un barème qui attribue des points en fonction des différentes interactions émises - de la plus scorée à la moins scorée : le commentaire >le clic pour en savoir plus > le partage >le Like (ou autre émoji) > en suite vient la rapidité des interactions si le temps passé entre la publication et l’interaction est court (dans les 90 minutes maximum) et > pour finir la notion de Dwell Time ou de « temps d’arrêt sur le post » est apparue en 2001. C’est la durée de visibilité des posts qui a poussé aussi le développement des formats type diaporamas et vidéos, plus longs à visionner.

Etape 4 : Evaluation des Editeurs LinkedIn 🔝

La dernière étape dépend maintenant des éditeurs et modérateurs du réseau social professionnel. Plus votre « Score de Contenu » est élevé selon le barème de l’algorithme et plus vous avez de chance de retenir l’attention des éditeurs. Ils décideront attentivement si votre contenu est assez pertinent et s’il a généré assez d’interactions en amont pour être mis en valeur.  

Si leur jugement est rendu positif, ils se chargeront d’épingler votre contenu dans l’onglet « A la Une » situé tout en haut du fil d’actualité LinkedIn. Ainsi, votre contenu sera vu par un grand nombre d’utilisateurs abonnés mais également par un grand nombre d’utilisateurs qui ne font pas parti de votre réseau et vous découvriront avec le contenu mis en lumière par l’algorithme LinkedIn.  

Quelles nouveautés pour l’algorithme LinkedIn 2023 ? 

En prenant en compte les retours d’expérience positifs et négatifs des utilisateurs LinkedIn, le réseau social professionnel a décidé de remodéliser l’algorithme en y apportant quelques modifications. 

  • La fin des « hackers de l’engagement » : Une des principales causes ayant motivé cette mise à jour est ce qu’on appelle le buzz facile : il s’agit d’un phénomène basé sur l’utilisation de « hackers de croissance » (défauts de l’algorithme) permettant à quiconque d’augmenter la portée de son contenu. En incitant clairement les internautes à « Liker, Commenter et Partager » un contenu de faible qualité, certains contenus jugés de faible qualité passent entre les mailles du filet et sont toujours valorisés malgré leur pauvreté. LinkedIn s’est donc chargé d’optimiser le filtrage des contenus publiés afin de relever un maximum de contenu pauvre et racoleur qui serait susceptible d’être jugé inapproprié et indésirable par les internautes. 
  • La fin des sondages inconnus : LinkedIn comporte aujourd’hui un grand nombre d’utilisateurs mécontents de voir dans leur fil d’actualité des sondages sans intérêt provenant d’agences, instituts ou entreprises qui leur sont totalement inconnus. Si les sondages trouvent leur utilité chez certains internautes, la plupart des utilisateurs LinkedIn notifiant leur existence font également remarquer leur désintérêt pour ces sondages. C’est la raison pour laquelle LinkedIn a informé ses utilisateurs d’une veille des sondages diffusées pour que les internautes n’interagissent qu’avec des sondages « […] provenant de personnes de leur réseau » et avec lesquelles ils seraient « plus susceptible de s’engager. »
  • Plus de recommandations personnalisées : Nombreux sont les retours d’utilisateurs indiquant l’envie d’obtenir plus d’actualité (news/insights …) et de recommandations de profils (influenceurs, experts, créateurs …) en lien avec leur domaine d’expertise et provenant de professionnels extérieurs à leur réseau. Cela leur permettrait de s’enrichir d’informations théoriques-pratiques concrètement utiles pour l’avancée de leur carrière professionnelle comme pour leur travail au quotidien. Ainsi, LinkedIn va travailler pour identifier les contenus experts qui correspondent aux profils des utilisateurs afin de les mettre en avant dans leur fil d’actualité. 

Désormais, vous connaissez les rouages de LinkedIn et son algorithme sur le bout des doigts. Vous pouvez créer et publier, à vos claviers, pour gagner en visibilité !

Découvrez aussi nos formations e-learning consacrées à LinkedIn :

https://www.delphinepic-marketing.com/formations-linkedin-pour-experts-compatbles-et-huissiers/developper-son-activite-avec-linkedin/
https://www.delphinepic-marketing.com/formations-linkedin-pour-experts-compatbles-et-huissiers/demarrer-avec-linkedin-parametrez-et-optimisez-votre-profil-linkedin-personnel/
To top